PRIX DE PERFECTIONNEMENT – Paul-Maximilien Siffert en stage à l’atelier Helbecque (n°3)

Actualités > Les actualités du réseau


Rendez-vous à Saint Maur-des-Fossés dans l’atelier d’ébénisterie Helbecque. Nous nous aventurons au fond d’une cour cachée pour entrer dans l’atelier. L’odeur de bois nous indique notre arrivée à destination et c’est là que nous rencontrons le fondateur de l’atelier, Pierre-Estienne Helbecque, et son stagiaire, Paul-Maximilien Siffert, en plein travail.

 

Ils nous font visiter les différentes pièces de l’atelier : de l’espace de stockage à la salle de vernissage, en passant par les établis.

Ici, ils restaurent des meubles anciens dans le respect de leur histoire et ils créent aussi du mobilier contemporain pour les designers et les décorateurs. Un métier passionnant où la maîtrise des époques et des styles est de mise. Intemporel, c’est grâce à la transmission de ce savoir-faire unique qu’il perdure.

 

Nous avons voulu en savoir un peu plus sur Paul-Maximilien, alors nous lui avons posé quelques questions :

Parle-nous un peu de toi, de ton parcours

« Je suis diplômé en ébénisterie de l’école Boulle et en marqueterie, j’ai également fait une licence en restauration de mobilier à l’Institut National du Patrimoine. J’ai multiplié les stages pour pratiquer le plus possible. »

 

Comment as-tu connu le prix de perfectionnement ?

«Je recherchais des concours sur internet. »

 

Pourquoi as-tu candidaté à l’atelier Helbecque ?

« Par rapport à leurs gammes de meubles mais aussi pour le parcours de Pierre-Estienne, qui a fondé son atelier étant jeune. J’avais envie de découvrir cette dimension entrepreneuriale car j’ai aussi cette volonté de monter mon propre projet, de créer mon atelier. J’avais besoin de voir toutes les facettes de l’entreprenariat, du business plan à la gestion des devis. »

 

Quelles-sont tes principales missions et les projets cette année ?

« Je réalise différents meubles : des bancs d’église, des vitrines, et récemment, un pupitre pour la Chambre des Métiers.

Je m’occupe des plans, des mesures sur place si besoin, ensuite je discute avec le client pour connaître ses attentes précises. Je chiffre les matières premières et le temps de travail. Puis j’établis un devis. Au début, je me trompais parfois dans les chiffres, mais maintenant, je suis autonome à 100%. Je fais d’ailleurs tous les devis des meubles que je réalise, c’est gratifiant. 

Je suis amené à participer à des salons et aux journées du patrimoine également. »

 

Quels-sont tes projets pour la suite ?

«  J’ai le projet de m’installer en début d’année prochaine dans l’Est de la France. Je recherche actuellement un atelier et des machines. J’ai envie d’avoir toutes les clés pour réussir dans mon futur projet. »

 

Pensez-vous collaborer avec votre maître d’apprentissage dans l’avenir ?

« Je sais que je pourrai avoir un appui et de précieux conseils pour bien démarrer. Nous verrons comment mettre en place différents projets si la distance nous le permettra. »

www.atelier-helbecque.fr

108 avenue Beaurepaire 94100 St Maur-des-Fossés

Vous souhaitez aussi tenter votre chance ? Candidatez aux prix de perfectionnement 2018

Vous avez jusqu’au 23 octobre 2018, minuit pour participer

Pour découvrir le dernier reportage, cliquez ici