Savoir-faire des Takumi 2021

Actualités > Hors les murs, International, Les actualités du réseau

Savoir-faire des Takumi 2021

« Savoir-faire des Takumi » est un programme d’accompagnement qui vise à rapprocher des professionnels parisiens et kyotoïtes maîtrisant un savoir-faire, dans une démarche de découverte technique et culturelle. Ce programme soutenu par les Villes de Kyoto et Paris a déjà permis à une quarantaine de professionnels des  métiers d’art de vivre un temps de rencontre et d’échanges lors des deux sessions précédentes.

Le programme 2020-2021

En raison de l’épidémie mondiale de COVID-19, l’organisation d’échanges et de rencontres entre les artistes et les artisans, en France comme au Japon semblait impossible. Il a donc fallu contourner le problème et lancer le programme de façon totalement innovante.

En septembre 2020, 2 groupes de 5 artistes Kyotoïtes et Francilien se sont rencontrés lors d’une réunion en ligne. Ils ont pu former des duos et échanger afin de définir un concept commun. Leurs relations se sont enrichies, malgré la distance.

Après cette première rencontre, les artistes ont chacun travaillé sur des échantillons et des prototypes, avec pour fil conducteur leur thème commun.

Ils se sont parfois consacrés à l’apprentissage de nouvelles techniques, ainsi qu’à la recherche de motifs et de matériaux. Chacun d’eux a pu travailler à son propre rythme tout au long du projet.

De février à mars 2021, les œuvres collaboratives créées dans le cadre de ce programme seront exposées à Kyoto et Tokyo. Les expositions ne sont pas l’objectif final de ce programme, mais un tremplin vers de nouvelles initiatives communes.

  • Du 10 au 14 février 2021 : Kyoto Museum of Crafts and Design MOCAD Gallery
  • Du 18 au 21 mars : Art Fair Tokyo 2021
  • Du 22 au 24 mars : IWAI OMOTESANDO

Les créations

Caroline Wagenaar & Toru Kurokawa

Accretion

L’ « accrétion » signifie s’accroître à partir de détails. Toutes les galaxies et les planètes se sont formées par accrétion. Ce thème a ouvert de nouvelles possibilités créatives pour Toru Kurokawa et Caroline Wagenaar.

L’oeuvre de Toru Kurokawa est faite de petits clous, liés ensemble dans une sculpture en forme de filet, semblable à la toile d’une araignée. Les lignes courbes des sculptures forgées par Caroline Wagenaar semblent s’enrouler autour de l’air.

Toutes les créations des deux artistes sont des accumulations de matière et de temps. A ce titre, leurs œuvres sont intrinsèquement issues de la nature.


Karine Niemand & Manami Kyuta

Butterflies : Separated and Together

Du cocon au vol du papillon, Manami Kyuta et Karine Niemand ont tenté de combler le sentiment de distance dans leur collaboration, leur art et leur savoir-faire, afin de créer une installation poétique.

Ces deux sculptures se répondent, entre le solide et le vide, le silence et le mouvement, les ombres et la lumière. Les matériaux s’harmonisent avec le soutien des couleurs nées du travail de la laque urushi et la patine du cuivre. Un hommage artistique à la force et à la fragilité de la nature et du cycle de la vie.


Karl Mazlo & Hiroshi Ueta

Utsuroi

En entrelaçant les coups de pinceau d’Hiroshi Ueta et ceux des marteaux de Karl Mazlo, les deux créateurs créent des passerelles entre leurs disciplines. Leur processus de création commence par un point, une ligne, puis une forme, qui devient finalement la surface de leur expression.

Faire sans faire.

L’œuvre d’Hiroshi se crée spontanément et évolue avec le temps. Inspiré par les matériaux et procédés utilisés par Karl, Hiroshi devine dans sa création des thèmes issus de son inconscient.

Karl, inspiré par l’art d’Hiroshi, travaille le métal avec un geste d’écriture. En frappant ce matériau incandescent, il le travaille à la manière de l’encre.


Monika Mojduszka & Saori Kunihiro

River’s Lines

L’inspiration commune de Monika Mojduszka et de Saori Kunihiro vient du fleuve qui coule :
Monika y voit la lumière et Saori la ligne.
Le mouvement de l’eau symbolise le cycle infini de la vie.
Elles sont à la recherche de la beauté que la nature nous offre.

Monika, en utilisant la technique du thermoformage, explore l’expression de la lumière dans la profondeur de ce matériau.

Saori incarne la calligraphie bidimensionnelle – le poids du pinceau avec ses contrastes de pression, de vitesse et d’inclinaison. Ils visent à coexister en harmonie tout au long de notre voyage.


Anaïs Guery & Yohko Toda

MESSAGE : absence = presence

En 2020, nombreux ont été ceux qui ont vécu des moments difficiles sans pouvoir retrouver leurs proches, ressentant leur absence et cherchant des traces de leur présence à travers des objets.

Les deux artistes, Yohko Toda et Anaïs Guery, ont souhaité créer des pièces qui relient les êtres à travers le temps et l’espace.

Yohko crée une série de capsules laquées, contenant un message. Les mots manuscrits de l’auteur deviennent les traces de la personne elle-même. Chaque capsule est scellée par un détail en nacre, et fermée par des pièces d’or aux motifs kasugai, éléments utilisés généralement pour relier deux pièces de bois mais qui symbolise ici le lien entre les personnes.

Anaïs crée des memento à partir de vêtements usagés pris ici et là à sa propre famille. Teints à l’indigo et totalement décousus, ces fragments sont réassemblés en un nouveau matériau composite, irrégulier mais harmonieux, présentant des vides et des détails non teints, représentant les traces visibles de leurs propriétaires absents.