RETOUR à la galerie

Durant la Paris Design week du 5 au 14 septembre, Martial Marquet & Doppel studio, résidents aux Ateliers de Paris, vous propose :

 

FANTASMAGORIE – Apparition lumineuse surnaturelle, phénomène lumineux extraordinaire.

L’exposition Fantasmagorie, met en relation une sélection d’objets lumineux dont les matériaux sont associés à la lumière pour former des objets narratifs voir poétiques. Les associations de matières et de couleurs sont à la fois le support de la lampe elle-même tant que des textures et réflexions à contempler.

L’exposition présente une sélection de créations récentes de 15-20 designers français et étrangers.

Ces objets lumineux à observer, instaurent par leur forte présence une ambiance, un contexte qui est propre à chacun.

La lumière est ainsi un révélateur de textures, de reflets, à la brillance parfois lisse et colorée, parfois profonde et inquiétante.

La lumière, rayonnement électromagnétique, n’est pas visible à l’œil nu si elle n’est pas réfléchie ou diffusée par des éléments de notre environnement. Partant de ce simple constat les designers créent et façonnent les matières et textures pour transformer des sources lumineuses en objets poétiques.

Dans l’exposition Fantasmagorie, c’est le point de vue narratif qui domine, historiquement la fantasmagorie est la projection dans l’obscurité de figures lumineuses animées simulant des apparitions surnaturelles. Le luminaire n’est alors plus seulement un objet utile qui éclaire pour mieux voir, mais devient lui même l’objet de la contemplation.

Cette tendance qui apparaît ici, ces nouvelles matérialités, ne sont pas sans rappeler les travaux du céramiste André Borderie ou du sculpteur Pierre Szekely.

Ces formes et textures émergent notamment d’une remise en question des objets qui composent aujourd’hui notre environnement notamment les dispositifs technologiques toujours plus lisse, sans aspérité, sur lesquels tout glisse.

Les luminaires présentés dans l’exposition sont des objets uniques ou produits en petite série ou le matériau structurel ou de finition prends parfois le pas sur la fonction première de luminaire de l’objet.

Avec :
Wendy Andreu, Bigtime, Doppel Studio, Florent Coirier,  Flavien Delbergue, Jean-Baptiste Durand, Mathilde Gullaud, Jenna Kaes,  Baptiste Meyniel, Claire Lavabre, Martial Marquet, Léa Mestres,  Adam Ruiz, Studio Martes, Superpoly, Units.

Caustique5 – Units – © Roman Weil
Dirty Connection – Martial Marquet – © Mario Simon
©Lea Mestres
Stock – Galerie surface – Claire Lavabre – © Claire Lavabre

Du 5 au 14 septembre 2019

Mardi au vendredi     
10h -13h — 14h -19h
Samedi 7 et dimanche 8 septembre
14h-19h

Entrée Libre

Galerie des Ateliers de Paris
30 rue du Faubourg Saint Antoine
75012 Paris