Les masques fabriqués à Paris

Actualités > À savoir, Les actualités du réseau

Les masques fabriqués à Paris

Comme d’autres collectivités, la Ville de Paris a souhaité permettre aux parisiens de disposer d’un masque réutilisable. S’est affirmée ici, la volonté de procurer un équipement de protection plus durable que les masques jetables et de créer une dynamique profitable aux entreprises de l’Économie sociale et solidaire et de la filière du Fabriqué à Paris.

Ces structures, parfois fragiles, ont pu continuer à travailler durant cette crise et générer un chiffre d’affaire à minima. C’est également une belle démonstration de la fiabilité et de la réactivité des acteurs locaux quelque soit la situation. 

La fabrication et la distribution de ces masques barrières est mise en oeuvre par les services de la Ville et plus particulièrement le Bureau du Design, de la Mode et des Métiers d’Art (Ateliers de Paris) et le Bureau des Économies Solidaires & Circulaires (Direction de l’Attractivité et de l’Emploi).

4 fournisseurs ont  été identifiés pour répondre à la demande globale de plus de 2 millions de masques : Boldoduc, Coco&Rico, Résilience et Sweat France. Tous les modèles de masques ont été validés par la Direction Générale de l’Armement et la grande majorité est produite en France (200 000) et principalement à Paris (un peu moins de 2 millions).

Parmi les 2 400 000 masques commandés, 500 000 sont arrivés en kit afin d’être assemblés dans des entreprises parisiennes de l’économie sociale et solidaire et du Fabriqué à Paris, ainsi l’ESAT Viala Bastille, la Fabrique Nomade, la Fabrique de la Goutte d’Or mais aussi la société Art Couture, le lycée Paul Poiret, la Ressourcerie des Batignolles, l’Atelier Wanda, Mode&Handicap, RQ Paris Centre, Flambeau d’Afrik, Homemakers, Refer et Antinea participent à cette production coordonnée avec Les Canaux, une association de soutien aux acteurs économiques engagés pour la solidarité et la planète. Les livraisons des kits sont assurées par Olvo, une coopérative de cyclo-logistique basée dans le 10e arrondissement.

La production parisienne s’est bien développée et d’autres acteurs sont aujourd’hui en mesure de proposer leurs masques aux parisiens.